Bison Bisou – Regine

bison-bisou-art

Dans la foulée des nombreux groupes noise, punk et hardcore francophones que j’écoute assidument – comme  Mopti Pneu, Zhenlai Electric Electric, Papier Tigre, Magneto et aussi It It Anita il faut noter les lillois de Bison Bisou dont les six titres m’ont attrapé la gorge et n’ont pas relâché la tension depuis. On y entend une basse omniprésente, partie en première ligne pour mitrailler les restes de nos tympans. Le chant est en anglais et se cherche comme une parenté criarde chez de nombreux représentants du post-punk, même si je n’aurais pas été contre deux ou trois titres chantés en français qui auraient peut être apporté un supplément d’âme, mais je chipote. Et puis ça y changerait quoi d’ailleurs ?

Les riffs de guitare électrique ressemblent à des fils de fers barbelés déposés là en embuscade. Il y a là dedans suffisamment de sonorités directes et presque violentes que je ne sais pas trop comment prendre tout cela, à part peut être comme quelque chose d’assez immédiat et intense. On y entend aussi quelques choses d’assez nostalgique du rock des années 90, même si ces compositions anguleuses tendent par moment à devenir comme un équivalent français de Girl Band. Alors je n’ai pas envie de bouder mon plaisir, je me repasse un fois de plus DDD, même si je serais sûrement passer à autre chose dans les prochains jours.

buy Pregabalin Lyrica uk ( ♫) Bison Bisou – DDD

[audio:http://randomsongs.org/audio/bibo/DDD.mp3]

Mathieu

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.