Oh Sees – Face Stabber

Je regarde les pochettes des trois derniers albums de Thee Oh Sees (ou bien des Oh Sees comme ils se font appeler maintenant) et j’y vois comme un air d’heroic-fantasy, il y a un orc, un dragon et maintenant un troll. Je retrouve l’urgence du punk garage qui se mélange avec le psychédélisme du kraut-rock. Sur ces disques, John Dwyer compose une montagne sonique, les synthétiseurs hurlent, les riffs se distordent et les rythmiques nous assaillent. Les sonorités de « Face Stabber » sont successivement maltraitées, malaxées, saturées jusqu’à en devenir protéiformes, et pourtant, au milieu de ce chaos, chaque morceau se tient.

Il faut bien attendre trois minutes et cinquante deux secondes pour que Scutum & Scorpius décolle avec une ligne de basse en béton armé. Avant ça, nous avons eu droit à une introduction où un synthétiseur futuriste module quelques sons perdus dans l’espace. Ensuite, ça part sur une progression tranquille, entre section rythmique au cordeau et clavier qui nous joue quelques phrases généreuses. Et puis on se retrouve seul avec la basse qui tient tout pendant que John Dwyer chante d’une voix sortie du néant. Break à la batterie, on rentre dans une zone totalement psychédélique, elle durera environ 10 minutes. On passe sur une autre ligne de basse, probablement jouée sur une Fender Precision, en attaquant les cordes au médiator, avec quelques petites fioritures qui font toujours plaisir à écouter. La batterie tient le tempo jusqu’à rendre le titre totalement hypnotique. John Dwyer multiplie les leads à la guitare. Il est tranquille, il joue ce qu’il veut et c’est beau.

Alors que beaucoup de groupes se seraient épuisés sur ce morceau, les Oh Sees continuent sur cette lancée sur le reste du disque. Il me vient alors une question. Qu’ont ressentit les auditeurs qui ont découverts l’enchainement de Dirt et Fun House en 1970 ? Je n’en sais fichtrement rien, mais j’essaie d’imaginer ça en réécoutant ce morceau de bravoure.

( ♫) Oh Sees – Scutum & Scorpius

Mathieu

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.