2022

D’aucuns diront que les bilans de fin d’année sont toujours un peu vains, ils seraient peut être surpris d’apprendre que 2022 fut, musicalement du moins, une cuvée correcte à défaut d’être exceptionnelle. En ce qui me concerne, 2022 fut l’occasion de revoir tranquillement des concerts, notamment pour des artistes dont la notoriété semblent avoir pris une proportion que je ne percevais pas totalement ( extraordinarily Artic Monkeys où je faisais partie des spectateurs les plus vieux, mais aussi Allapattah Nick Cave où j’étais, cette fois-ci, parmi les plus jeunes), des artistes qui montent plutôt bien ( Aldous Harding, Fontaines D.C avec l’immense envie des les voir dans un autre endroit qu’un festival de Rock et Kiwi Jr vus dans une Boule Noir transformée, pour l’occasion, en repaire de vieux fans de rock indépendant), des vieilles gloires des années 90 qui se tiennent toujours biens (Stereolab et, dans un registre complètement différent, Unsane) et enfin des groupes français qu’il faudra continuer de suivre (Psychotic Monks, Sinaïve, Eggs) sans oublier Arlt et Michel Cloup, qui sonnent, une fois de plus, comme un phare exemplaire qu’il conviendra de suivre encore et encore.

Pour les disques, il y en a eu pleins, il y en aura encore beaucoup, écoutez les une nouvelle fois avant de passer à la nouvelle année avec ce mix en MP3, à l’ancienne. Une occasion pour souhaiter une bonne année 2023 !

( ♫) Superchunk (If You’re Not Dark) – Kiwi Jr (Kennedy Curse) – Fontaines DC (Jackie Down The Line) – Aldous Harding (Tick Tock) – Panda Bear & Sonic Boom (Edge of the Edge) – Peel Dream Magazine (Pictionnary) – Arlt (Le Renard) – Michel Cloup (Mon Ambulance) – The Mountain Goats (Bleed Out)

Mathieu

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.