Half Japanese – Overjoyed

Half_Japanese_OVERJOYED

Il y a eu ce moment dimanche matin où j’ai attentivement écouté « Overjoyed » d’ buy Quetiapine without a rx Half Japanese. Oui, nous sommes en 2014, http://offsecnewbie.com/2018/11/27/irked-hackthebox/ Jad Fair est de retour avec ses musiciens et ils viennent de composer une poignée de titres tellement bons qu’il serait dommage de passer à côté. Après un démarrage pleine balle, buy priligy uk Half Japanese ralentit un peu la cadence quand on arrive au morceau qui vient clore chaque face du disque. Il y a d’ailleurs quelques choses d’assez émouvant à écouter Jad Fair chanter The Time Is Now, l’une des ces belles chansons d’amour maladroite que l’on aimerait pouvoir fredonner encore quelques temps, jusqu’à soixante ans et peut être même plus encore …

( ♫) Half Japanese – The Time Is Now

Le disque tournait chez mois depuis déjà quelques temps, mais avec ce mois de septembre qui n’en finit pas, il m’a fallu cette heure de bon matin pour remarquer la basse qui rebondit sur Shining Star ou encore les lignes mélodiques jouée à la guitare sur Our Love sans oublier les rythmiques très yéyé de Overjoyed and Thankful. Tout ça est produit par John Dieterich qui aura sûrement encouragé le groupe à partir un peu dans tous les sens. Il faudrait vérifier tout ça, mais c’est assurément le même petit grain de folie que partage Half Japanese et Deerhoof.

( ♫) Half Japanese – Shining Star

Le disque se termine avec l’immense As Good Can BeJad Fair chante pendant une minute et cinquante quatre secondes et c’est effectivement aussi bon qu’il le dit, surtout de la part d’un groupe qui n’avait pas sorti d’album depuis treize ans.

( ♫) Half Japanese – As Good Can Be

Mathieu

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.