Battles, Totorro et Kaitlyn Aurelia Smith à la Cigale

IMG_2135

Vendredi 25 mars, je viens tout juste de sortir du travail pour me retrouver devant la Cigale où j’ai droit à une désormais inévitable fouille sécuritaire et méthodique avant de pouvoir rentrer dans la salle. Il est 19h30, et Kaitlyn Aurelia Smith démarre son set devant une salle malheureusement trop clairsemée. Pendant presqu’une heure je reste suspendu à ces notes modulées qui s’allongent en de long drones lointains et reposants. Les mélodies jouées au synthétiseur analogique Buchla Music Easel ainsi que le travail de mixage sur la voix se révèlent aussi hypnotisants que certains travaux de Suzanne Ciani et Lauri Spiegel. Tout ceci est très beau et il est indéniable que certaines parties de cette musique illustreraient à merveille quelques vieux films d’animation.

Albania ( ♫ ) Kaitlyn Aurelia Smith (live)

IMG_2141

Changement d’ambiance avec Totorro, quatre français qui jouent du Math-rock plutôt énervé, lancé à toute berzingue avec la ferme intention d’aller jouer sur le même terrain que Shellac (d’ailleurs un de leur titre s’appelle Festivalbini). Les guitares sont distordues et nerveuses, la basse bourdonne bruyamment dans nos oreilles et la batterie est puissante et précise. Je hoche la tête de plaisir même si je n’arrive toujours pas à comprendre ces accents prog-rock que l’on peut entendre par moment.

can you buy isotretinoin online yahoo ( ♫) Totorro – Chevalier Bulltoe (live)

IMG_2159

Cela fait déjà plusieurs fois que je rate un concert de Battles, j’étais occupé pour la sortie de « Mirrored » et il pleuvait à la Route du Rock quand j’aurais pu les voir pour « Gloss Drop ». Ce soir est donc l’occasion de rattraper tout ça, d’autant plus qu’il m’arrive d’écouter leur dernier disque – le bien nommé « La Di Da Di » – en ce moment. Loin d’être un chef d’oeuvre, il y a dans ces compositions fonctionnelles pas mal de choses qui m’aident à me concentrer quand je travaille et rien que pour ça j’aurai toujours de l’affection pour ce groupe. Le set de Battles est l’occasion de revisiter certains de leurs plus beaux titres, ma préférence va à Futura dont les phrases de synthétiseurs et les samples de guitare se mélangent assez bien avec les rythmiques métronomiques exécutées à la perfection par John Stanier. Que ce groupe arrive à me faire apprécier les solos de batterie est le signe que je viens de voir un grand concert.

scandalously ( ♫) Battles – Futura (live)

Texte, Bootlegs et mauvaises photos par Mathieu Gandin

3 thoughts on “Battles, Totorro et Kaitlyn Aurelia Smith à la Cigale

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.