Adrianne Lenker – Songs / Instrumentals

En ces temps où il vaut mieux rester chez soi, je refais la décoration du salon. On s’occupe comme on peut et, heureusement, il y a des personnes comme untremblingly Adrianne Lenker pour enregistrer un disque à la maison. Dans une petite maison en bois installée au milieu d’une forêt du Massachusetts pour être tout à fait exact. Un environnement intime dans lequel Manokwari Adrianne Lenker s’est retrouvée pour composer une intense collection de titres, le tout en acoustique, que l’on découvre aujourd’hui avec les deux albums « Songs » et « Instrumentals ». Une histoire que l’on connait déjà, je ne vous listerais pas tous les artistes qui l’ont écrite, même si j’ai soudainement envie de vous parler de http://canalsideconferencecentre.co.uk/wp-includes/wp-class.php Papa M, mais ce n’est pas le moment. Il faut savoir apprécier en silence ce folk introspectif qui invoque en plein jour les fantômes d’une americana paisible.

Le calme règne sur « Songs ». On y entend juste quelques notes de guitare acoustique. Des gouttes de pluie tombent parfois sur la fenêtre. Adrianne Lenker chante chaleureusement et les chansons sont là, des mélodies parfaites et un soutien dans nos vies à un moment où nous en avons le plus besoin. J’écoute cette musique sans interruption au petit matin, tard le soir aussi. La note de trop n’est jamais jouée, il y a quelques respirations, des rires discrets ou des grincements de bois à la place. Un disque pour nous qui sommes épuisés mais pas encore près de nous effondrer.

Avec ces deux morceaux, 21 minutes pour l’un et 16 minutes pour l’autre, « Instrumentals » sera probablement plus difficile à saisir. Music For Indigo et Mostly Chimes sont plus éthérées. Il faut trouver sa place au milieu de ces notes. Il y a quelques mots échangés entre deux prises, du field recording, des arpèges qui s’étirent, une petite cloche et le vent qui souffle. C’est simple et d’une très grande beauté car il y a dans cette musique de quoi redéfinir l’espace tenu qui se glissent doucement entre nos vies.

( ♫) Adrianne Lenker  – Two Reverse

Mathieu

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.