Pan American – Cloud Room, Glass Room

pan_american-cloud_room_glass_room

L’autre jour, j’en ai eu marre, je suis parti me promener. Je regardais les nuages dans le ciel. Il y avait des formes étranges et mon cerveau y projetait des visages enfantins légèrement déformés. Je me suis assis sur un banc après une longue marche. Devant moi les gens marchaient d’un pas pressé, ils allaient de l’avant, le regard un peu perdu dans leurs pensées. Il faisait un peu froid dans cette rue. J’ai mis mon casque sur les oreilles. Le tempo de la musique que j’écoutais était lent, la basse mélodieuse, très présente, les synthétiseurs ambiants. La guitare était lointaine et déformée. Je crois que je n’ai pas entendu de musique plus apaisante cette semaine.

Je me suis levé du banc et j’ai marché dans la ville pendant des heures. Je ne savais plus où j’étais, ni même dans quelle rue je me trouvais. Par moment j’en oubliais presque la ville où j’habitais, je perdais conscience de mon nom, de mon histoire, de mon existence. J’avais une carte dans ma poche. J’ai bien essayé de m’en servir mais j’étais incapable de repérer l’endroit où je me situais. Mes pas suivaient le rythme des percussions électroniques.

Le vent soufflait sur mon visage et s’engouffrait sous la capuche de mon manteau. Il y avait ce son étrange, ce craquement lointain. C’était peut être aussi mes oreilles qui sifflaient. J’étais sûrement très fatigué, j’avais marché dans la ville toute la journée. Vers 22h, j’ai retrouvé mon chemin. J’ai identifié des coordonnées sur la carte, il y avait cet arrêt de métro à proximité. Je rentre chez moi en voyageant sous terre et la ligne de basse de The Cloud Room est un très bel endroit pour se réfugier.

( ♫) Pan AmericanThe Cloud Room

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Mathieu

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *