2019

Nous sommes le lundi 30 décembre 2019 et il est temps que cette année se termine une bonne fois pour toute. Il ne reste plus que 2 jours pour énumérer une liste forcément imparfaite des quelques moments musicaux qui me reviennent difficilement en mémoire. 2019 s’est ouverte sur un l’ultime concert de monetarily Hold Your Horses et s’est terminée avec les déflagrations sonores et emphatiques de http://crossfitraze.com/laurawitte/ Mono. Entre les deux, la collection de synthétiseurs de buy neurontin from india viagra Zombie Zombie, le jeu vidéo Another World projeté pendant le post-rock de Totorro, les morceaux foutraques d’Orgue Agnès au Petit Bain, la solitude de Troy Von Baltazar à la Maroquinerie, le retour inespéré de Flotation Toy Warning, la candeur lumineuse de Juan Wauters un samedi après-midi à la Villette, le mur de distorsion de Year Of No Light, The Cure et Aphex Twin enfin vus sur scène, Bill Callahan impérial et touchant à la Cigale et cette impression qu’il faudra y retourner l’année prochaine, encore et encore.

Pour les disques, je retiens le grand retour de Bill Callahan et la triste disparition de David Berman, dont l’ultime disque, « Purple Mountains », laissera une trace douloureuse et indélébile. La chanson de l’année est indéniablement Not de Big Thief. Fontaines DC et surtout Black Midi font désormais parties des nouvelles révélations que j’ai envie de suivre. Si Arlt convoque les esprits undergrounds de la musique française des années 70 – et puis aussi quelques autres artistes indispensables comme Dr John et Red KrayolaMichel Cloup regarde droit dans les yeux l’insurrection qui vient. Si les albums de Sunn O))) et Darkthrone font trembler les murs de mon salon avec leurs guitares électrique, il en va de même avec les basses de Zonal et les boites à rythmes de Bjarki. Et pour ce qui est de la pop ? Cate Le Bon et Deerhunter bien sûr !

Nous sommes le lundi 30 décembre 2019 et je n’arrive toujours pas à compter les disques que j’ai découverts cette année. S’il y en a plein que j’ai forcément dû oublier, voici douze titres rassemblés dans un seul mix, au format MP3, à l’ancienne, à écouter d’une seule traite. Et bien sûr, bonne année 2020 à tous !

( ♫) Purple Mountains (She’s Making Friends, I’m Turning Stranger) – Fontaines DC (Too Real) – Black Midi (Ducter) – Bjarki (AN6912) – Cate Le Bon (Home To You) – Deerhunter (What Happens To People ?) – Big Thief (Not) – Michel Cloup Duo (Les Invisibles) – Darkthrone (I Muffle Your Inner Choir) – Sunn O))) (Frost (C)) – Arlt (Soleil Enculé) – Bill Callahan (Ballad of The Hulk)

Mathieu

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.