Bitchin Bajas – Bajas Fresh

La musique de Bitchin Bajas hypnotise jusqu’à infuser quelques vapeurs aux vertus étrangement thérapeutiques. Elle s’étire avec de longues phrases de synthétiseurs, des basses répétitives qui finissent par former une douce rythmique et de lentes modulations que l’on imagine sorties d’un immense clavier modulaire. Le trio enregistre sans relâche, caché quelque part à Chicago, et […]

Read More "Bitchin Bajas – Bajas Fresh"

Bibio – Phantom Brickworks

La musique de Bibio commence comme elle s’arrête, calmement. Elle tourne autour de quelques lignes mélodiques – ici une phrase de piano mélancolique, là un accord de guitare acoustique, lointaine et perdue – qui semblent se répéter à l’infinie. Elle est ambiante, elle laisse bourdonner ses notes à l’infini, s’incrustant au plus profond de notre […]

Read More "Bibio – Phantom Brickworks"

2017

L’année 2017 vient de s’écouler et j’ai l’impression qu’elle en est juste à son début. En 2017, j’ai écouté plus que de raison, allant même jusqu’à dénicher certains artistes inconnus en naviguant dans des recoins perdus d’internet. En 2017, j’ai cédé à la nostalgie de quelques vieilles gloires pour le plaisir de les (re)découvrir comme […]

Read More "2017"

Bjarki – This 5321

Une fois n’est pas coutume, je dois la découverte de la musique de Bjarki à un collègue qui se passionne pour la musique électronique. Mais là où je mériterais d’appréhender cette dance music au cours d’une rave parisienne, planqué au fin fond d’un entrepôt, j’avoue ne garder qu’une sorte d’aspect purement fonctionnel pour cette forme […]

Read More "Bjarki – This 5321"

Protomartyr – Relatives In Descent

Je rattrape inexorablement mon retard, c’est souvent comme ça à la fin de l’année. Parmi le tas de disques que je n’avais pas complètement écoutés se trouve le post-punk de « Relatives In Descent ». La musique de Protomartyr semble courir de guerre lasse après Pere Ubu ou le deux premiers albums de The Sound, elle digère […]

Read More "Protomartyr – Relatives In Descent"

Boris – Dear

Chez Atsuo Mizumo, Wata et Takeshi la musique passe essentiellement par des phases de construction et de destruction. On se raccroche comme on peut à ces éléments qui bourdonnent dans nos oreilles comme un acouphène tenace. On garde l’espoir de ne pas disparaître dans cette chape de plomb en fusion. Des murs de distorsion s’abattent […]

Read More "Boris – Dear"

Blonde Redhead – 3 O’Clock

Je me souviens avoir attendu un certain temps sous la pluie pour voir Blonde Redhead jouer quelques titres issus de « Misery Is Butterfly », album que le trio devait défendre sur scène lors d’un premier passage au même festival en 2004 ou en 2005. Malheureusement, leur set a dû s’interrompre au bout de trois ou quatre morceaux […]

Read More "Blonde Redhead – 3 O’Clock"

The Feelies – In Between

L’autre jour, j’ai réécouté le dernier album des Feelies. Sur la première face – plutôt solaire – du vinyle on y entend surtout des titres acoustiques, les guitares folk sont de rigueur, les lignes mélodiques sont printanières, ça donne envie de se retrouver dans cette vieille maison paisible à la campagne. On s’assoie sur une […]

Read More "The Feelies – In Between"

Evan Caminiti – Toxic City Music

Ce soir là, j’ai eu besoin d’entendre de longues nappes ambiantes quand le soleil s’est couche, alors que je rentrais chez moi en remontant la rue, un casque sur les oreilles et un bonnet rabattu sur ma tête. Le dernier disque d’Evan Caminiti s’est lentement imposé sur ces éléments de style avant de devenir pour moi une évidence. […]

Read More "Evan Caminiti – Toxic City Music"

Cloud Nothings – Life Without Sound

Et puis soudain déboule l’envie d’écouter des guitares sales, distordues, avec un chanteur qui hurle dans le micro la plupart du temps. Tout cela doit finir dans une sorte de chaos électrique prompt à déchirer nos oreilles grâce à de la power-pop lancées à toutes berzingue avec la ferveur d’un mitrailleur en première ligne. Je secoue la […]

Read More "Cloud Nothings – Life Without Sound"